Les trottoirs de Saint Georges de Didonne

Depuis l’apparition de l’humanité à la surface de la Terre, le premier moyen de déplacement des êtres humains fut et demeure la marche à pieds. Qui, dans notre commune, ne s’est pas encore violemment tordu les pieds ou pire, n’a pas encore été victime d’un accident, en essayant d’emprunter les trottoirs de Saint Georges de Didonne ? Sans doute pas grand monde, hélas !

Pour la plus-part, réalisés il y a une cinquantaine d’années, les trottoirs de la Ville, souvent étroits mais qui ont le mérite d’exister, n’ont jamais été entretenus depuis leur construction ; parfois bricolés à la hâte, en attendant mieux. Force est de constater qu’ils sont dans un état de dégradation qui les rends particulièrement dangereux pour les personnes qui les empruntent, quelques soient leur âge.

Trottoir Rue du Maréchal Foch à Saint Georges de Didonne
Rue du Maréchal Foch à Saint Georges de Didonne
Trottoir place de l'église à Saint Georges de Didonne
Trottoir place de l'église à Saint Georges de Didonne

Il apparaît évident à chacun que la commune ne peut plus faire l’économie de la reprise complète de la surface et des bordures des trottoirs. Cette réfection est un axe prioritaire de la liste Avenir Saint Georges de Didonne.

Toutefois, cette réfection doit également être accompagnée de l’élaboration d’une politique d’entretien qui prenne en compte la pénibilité pour les riverains, et leur apporte des solutions leur économisant fatigue et soucis.

Au-delà de la certitude qu’une réfection de grande ampleur sera effectuée, les personnes intéressées pour en savoir davantage, pourront rencontrer des membres de la liste à la permanence, 35 rue de la République, chaque jour, de 10 h à 12 h et de 14H à 19 h.

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Louis le Hutin (lundi, 20 janvier 2020 21:01)

    Certes, le rénovation des trottoirs n'est effective que lorsqu'elle fait partie d'une tranche de travaux prévus. On peut attendre parfois très, très longtemps et donc buter ou se prendre les pieds dans les racines ce qui oblige à une certaine gymnastique à risques. Il serait plus raisonné et même raisonnable de résoudre temporairement ce type de problèmes à l'aide de petites équipes mobiles et polyvalentes pour ce type d'intervention.

  • #2

    dominique Franque de Luxembourg (mardi, 21 janvier 2020 13:22)

    Cher Monsieur,

    Merci pour l'intérêt que vous portez à notre liste et à notre programme.

    Je souscrit tout à fait à votre suggestion. Toutefois, l'état de délabrement des trottoirs et des bordures de trottoirs implique, non seulement ce qui vous suggérez, et qui sera entrepris aussitôt que possible, mais aussi, la mise en place d'un plan de rénovation complète et durable des trottoirs afin que les personnes qui les empruntent puissent y marcher avec le maximum de sécurité, quelque soient les conditions d'éclairage.
    Bien cordialement,